Comment analyser le refus de certain casseurs d'accepter la démocratie des urnes?

Le plus choquant se sont les réactions des jeunes des banlieues ! Répondre à la "soit disant violence" (de Sarkozy) par la  violence, c'est le paradoxe d'une jeunesse perdue et manipulée.
Je ne sais pas si la gauche a participé de près ou de loin à ces manifestations, mais tout laisse à penser que la LCR y est mêlé. Quand je parle de la bêtise de Royale, j'indique par là, qu'a force d'avoir incité les jeunes à penser que Sarkozy incarne le mal absolu, qu'il était dangereux, les jeunes ont finis par le croire et c'est là que la manipulation est insidieuse.

Toute la campagne de la gauche, faute de véritable programme, a été axé sur la dangerosité du candidat de l'UMP en s'appuyant sur les paroles très controversées de Sarkozy (racaille, Karcher, identité nationale...).

La banlieue a toujours été instrumentalisée par la gauche et la droite, et ce, encore plus à l'approche des élections. Mais il faut toute fois admettre que de telles manifestations perfides et fortement suggestionner, ne sont que la représentation d'un refus extrémiste de la défaite. La preuve en est, à moindre échelle de violence, dans les universités, quand quelques une d'entre elles se sont misent en grève, anticipant maladroitement les futures mesures du gouvernement à venir. Les syndicats d'étudiants ont été obligé de calmer le jeu, invoquant l'absence totale de cause.

Que penser de tout cela ? Que 53 % des Français, qui on donné leur confiance à Nicolas Sarkozy, sont des lâches, des fachos, des extrémistes, des inconscients ? C'est avoir une basse opinions des Français que de penser cela, ils ont choisi en leurs âmes et consciences, ils ont fait un choix politique tout aussi respectable qu'en 1981...

Les Français ne se sont jamais autant passionné pour une campagne présidentielle, alors pourquoi vouloir gâcher celle-ci avec des actes violents et isolés ? La banlieue a un langage propre, si le mot "karcher" peut déplaire, le mot "RESPECT" fait partie intégrante de celle ci...

Alors respect.

Posté par déglingo le 14 mai 2007.