11 juillet 2008

Ca vallais bien un post....

h_9_ill_1068380_620675

Hé oui! On croyait la décérébrée du Poitou en pleinne reflexion sur son avenir au sein du PS, occupée à fédérer ses ex-camarades, afférée à la reconstruction d'une gauche à l'agonie, attachée à redorer un blason plusque ternis, ...Rien de cela, la dame en blanc fait encore parler d'elle, comme pour mieux existé.

Rappel des faits:

Le 4 juillet 2008; La socialiste Ségolène Royal a scandalisé la classe politique française, y compris son propre camp, en déclarant que le président Nicolas Sarkozy "n'était pour rien" dans la libération de la Franco-Colombienne Ingrid Betancourt, ex-otage des Farc.

L'ancien ministre Jack Lang a estimé que "minimiser" le rôle de Nicolas Sarkozy relevait d'une "rare mesquinerie et d'un manque d'élégance morale", tandis que le député Philippe Martin jugeait les propos de Mme Royal "assez tristes et un peu consternants".

Le 8 juillet 2008; invitée du journal de 20 heures sur France 2, Ségolène Royal a établi "un rapport" entre la fouille de son appartement, cambriolé il y a quinze jours, et ses attaques anti-Sarkozy, parlant d'"une drôle de coïncidence". "Le lendemain où j'ai dit qu'il fallait mettre fin à la mainmise du clan Sarkozy sur la France, mon domicile a été mis à sac. Je fais un rapport entre les deux", a déclaré l'ex-candidate socialiste à l'élection présidentielle.

Convaincue que le PS, absorbé par ses dissensions internes, souffre d'un déficit de combativité face au gouvernement, Mme Royal tente de se poser en première opposante en adoptant un discours intransigeant contre le chef de l'Etat. Concentrer sur elle les foudres de la majorité - dont les principaux leaders ne l'ont jamais ménagée - lui permettra, espère-t-elle, de remonter dans les sondages, mais aussi de compenser son manque de soutiens dans l'appareil socialiste en suscitant un réflexe d'adhésion parmi les militants.

Voila, miss poitou n'a pas fini de nous amuser, gageons que ses prochaines déclarations seront du même acabit, pour notre plus grand plaisir, ce blog pourra de fait, continué à exister.

Déglingo, le 11 juillet 2008.

Posté par deglingo à 19:31 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Ca vallais bien un post....

    A mort!!!!

    Moi elle ne m'amuse plus Ségolène!
    Je ne comprends pas comment on peut continuer à laisser parler une abrutie pareil!

    Aucune objectivité, aucune conscience des réalités! Elle veut diriger la France mais n'a jamais travaillé de sa vie!!! Directement sortie de l'école pour aller à un poste bidon sous Mitterand!

    Et elle ose donner des leçons!!! AAAAAAAAAARGH

    Posté par David, 12 juillet 2008 à 14:17 | | Répondre
Nouveau commentaire