Dans l'excélent blog ami, "Chroniques en liberté " jean-louis Caccomo décripte l'autonomie des universités, en voici un extrait ci-dessous. Vous pouvez retrouver l'intégralité de cet article ici.

L’autonomie des universités est une promesse du candidat Sarkozy clairement exprimée et les français ont voté en connaissance de cause. Partout dans le monde (libre), l’autonomie des universités est l'expression de la liberté de l’enseignement supérieur, mais une liberté dans la responsabilité, celle-là même qui effraie nos contestataires. On ne peut plus en France développer des formations parking qui condamnent les étudiants au chômage au frais du contribuable : on plume ainsi les parents pour duper les enfants !

Dans le monde entier, les universités sont libres de proposer les formations qu’elles désirent du moment que ces formations s’autofinancent. Et elles s’autofinanceront dans la mesure où les bénéficiaires directs de ces formations universitaires – les étudiants, les fondations et les entreprises - seront disposés à en assumer le coût. Ces derniers seront d’autant plus disposés à en assumer le coût qu’ils considèreront que ces formations constituent un investissement pour eux, c’est-à-dire qu’elles apportent une réelle qualification, donc un emploi et une perspective de carrière pour l’étudiant, des compétences et des perspectives de résultats pour l’entreprise.

Posté par déglingo le 10 mai 2007.